Le chouchen fait-il perdre la tête ?

C’est un cliché qui a la vie dure, pour beaucoup de gens le chouchen fait perdre la tête, ceux qui en boivent tombent à la renverse ou ont des courbatures pendant 1 semaine. Mais d’où vient cette rumeur ? Et d’abord est-ce vraiment une rumeur ou y-a t’il un fond de vérité ? Les deux mon capitaine !

Du venin d’abeille dans le chouchen

Une ancienne ruche utilisée pour le miel de chouchen.
Une ancienne ruche utilisée pour le miel de chouchen.

Parmi les effets indésirables que l’on accorde au chouchen, il y a cette mauvaise réputation de faire tomber à la renverse les buveurs. Et bien figurez-vous que c’est vrai, ou plutôt c’était vrai par le passé à cause du venin d’abeille qui attaque le cervelet (organe servant à garder l’équilibre), et faisait ainsi perdre la tête à certains buveurs.

Le chouchen faisait perdre la tête, et c’était à cause de la manière de collecter le miel dans les ruches.

Pourquoi du venin d’abeille dans le chouchen ? La faute revient aux anciennes ruches et à la manière de collecter le miel. Autrefois, les abeilles étaient élevées dans ces ruches “paniers” comme vous pouvez le voir sur la photo un peu plus haut. Pour récolter le miel dans ces types de ruches, il fallait étouffer la colonie d’abeilles à l’aide l’aide de la combustion de mèches soufrées. Toute la colonie était ensuite pressée pour récupérer le miel. Ceci explique qu’on retrouvait donc dans le miel des restes de cire, des abeilles mortes, et du venin d’abeille.

Les nouvelles ruches permettent aujourd’hui de collecter facilement le miel sans tuer les abeilles, et c’est d’ailleurs pour cela que c’est interdit depuis 1942 d’étouffer les abeilles pour récupérer le miel.

Le Chouchen donne des courbatures

Le chouchen fait-il perdre la tête ?Mais ce n’est pas le seul effet indésirable du chouchen d’autrefois. Dans la revue des traditions populaires (Année 1904, Tome 19, numéro 1), toute une page nous parle des liqueurs bretonnes à base de miel, et entre autres de ces fameuxs effets indésirables du Chouchen après en avoir trop consommé.

“La liqueur traîtresse exerçait encore ses effets, durant près d’une semaine, par une courbature générale et des maux de tête intenses.”

Mais ici l’explication n’est pas liée aux abeilles et à leur venin, mais plutôt aux producteurs de chouchen.

“Quelquefois, la boisson était falsifiée par l’addition de l’eau qui avait servi à l’ébullition de la cire. Cela se faisait quand on voulait donner à une fête un souvenir durable : trois jours de noce et tous les convives saouls ! C’était l’idéal.”

Heureusement notre vision d’une fête idéale a un petit peu changé, et plus aucun producteur de chouchen ne songerait à falsifier ainsi sa boisson.

Une partie de cet article est extraite de l’article bien plus complet sur ce qu’est le chouchen, n’hésitez pas à aller voir Qu’est-ce que le chouchen ? Cet alcool breton si délicieux pour être incollable sur la boisson préférée des Dieux et des Bretons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *